Les pensées avant départ // Thoughts before leaving

Je réfléchis trop. C’est pas un scoop, je suis une cérébrale et une cérébrale plutôt instable. Ce qui n’arrange pas les choses, loin de là.

I’m thinking too much. It’s not a scoop, I’m using my brain a lot and I’m rather unstable. Which isn’t helping, far from it.



Je n’arrête pas de tourner et retourner mon départ dans ma tête. Matériellement je suis prête à partir. Ma valise n’est pas encore faite mais ça me prend pas tellement de temps, je peux partir demain sans problèmes.

I can’t stop thinking and thinking about my departure. I’m ready to go, my suitcase isn’t exactly done but it doesn’t take a lot of time, I could leave tomorrow if needed.

Mentalement, je me pose des tas de questions. Mentalement, je n’arrête pas de me demander si je suis en train de faire le bon choix ou si je suis en train de détruire totalement ma vie en réalisant le rêve de ma vie.

Mentally, I’m wondering a lot of things. Mentally, I never stop wondering if I’m really doing the good choice or if I am destroying my life while living the dream of my life.

C’est assez contradictoire et j’en suis pleinement consciente. Mes envies sont contradictoires d’ailleurs.

It’s pretty contradictory and I know that. My wants usually are.

Y a quand même des points positifs cela dit, vous voulez des exemples ?

There are still some positive points, want some examples?

– J’ai fais le tri dans mes amis. Quand vous tentez d’organiser une petite soirée d’adieux et que les amis en question passent la soirée à discuter entre eux plutôt que d’essayer de profiter du temps qu’il nous reste ensemble, bah on comprend assez vite. On a plus rien en commun. C’est dommage mais ça arrive. Et en plus ils sont racistes.

– I have cleaned up my friend list. When you try to organize a little goodbye dinner and said friends spend the night discussing stuff between themselves instead of trying to enjoy our time left together, it’s easily understandable. We have nothing left in common. It’s sad but it happens. And they’re racist.

– Ma mère va devoir se débrouiller toute seule. J’en ai marre de tout faire et d’être la bonne poire de service pour récolter des cacahuètes. Quand je récolte autre chose que des reproches d’ailleurs.

– Mother will have to survive alone. I can’t stand doing everything and being nice all the time to get so little in return. If I get anything other than complains.

– C’est bon pour moi. Là c’est difficilement réfutable. C’est quelque chose que j’ai envie de faire, ça m’apportera de nouvelles connaissances et une nouvelle vision du monde. Les choses sont claires, je ne supporte plus la vie chez moi.

– It’s good for me. It’s hardly a surprise. It’s something I want to do, I will gain knowledge and new world vision. Things are clear, I can’t bear my life at home anymore.

Le point négatif majeur de tout ça c’est mon idiot. L’histoire est compliquée, j’arrête pas de le dire. On est pas ensemble mais presque et, après 6 mois, on a enfin avancé. J’ai peur de perdre tout ça en partant. Mais d’un autre côté, c’est pas exactement le bon moment pour nous non plus alors c’est peut être pas une si mauvaise chose que ça. En plus, je pense que si je partais pas, on aurait pas avancé jusque là et, quand je reviendrai, avec un peu de chance les choses seront plus claires.
Reste que je l’emmènerais bien dans ma valise. C’est la seule personne que j’emmènerais bien dans ma valise.

The biggest negative point of all this is my idiot. The story is complicated, I keep on saying it. We’re not together but nearly and, after 6 months, we’ve finally taken some steps. I’m afraid I’ll loose that when I leave. But it’s not really the best moment for us either so it might be not so bad in the end. I also think that if I wasn’t leaving we wouldn’t have taken these steps, and, when I come back, if we’re lucky, things will be clearer when I come back.
Still, I would love to take him along. He’s the only one I’d love to take along.

Enfin bref, le résumé de tout ça c’est que je suis stressée et que j’ai trop de trucs dans ma tête en ce moment. Ca ira mieux dans pas longtemps, je pars dans moins de 3 semaines.

Anyway, the summary of this is that I’m stressed and that I have too much stuff going on in my head. It’ll get better soon, I’m leaving in less than 3 weeks.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s