Oiran Dochu

Aujourd’hui je suis allée voir Oiran Dochu. Et Oiran Dochu était absolument génial. Mais d’abord, qu’est ce que c’est exactement qu’Oiran Dochu ?

Today Oiran Dochu happened. And Oiran Dochu was absolutely amazing. But first, what exactly is Oiran Dochu

Oiran Dochu est la reconstitution des processions qui avaient lieu tous les jours à Yoshiwara. C’était en fait une publicité pour chacune des maisons auxquelles appartenaient les oiran et donc, ces processions devaient être les meilleures possibles.
Yoshiwara était le quartier chaud d’Edo, c’est d’ailleurs toujours un peu le cas. Je me suis perdue en cherchant le temple de Yoshiwara, que je n’ai jamais trouvé, mais je suis quasi sure d’avoir trouvé des love hotels à la place.
Bref, Yoshiwara était le quartier chaud et les oiran étaient ce qui se faisait de mieux en matière de prostituées.

Oiran Dochu is the re-enactement of the processions that were happening daily in Yoshiwara. It’s basically an advertisement for each of the houses the oiran belonged to so they had to be the best possible. 
Yoshiwara was the red light district in Edo, still is, a bit, I got lost in quite the neighborhood while looking for Yoshiwara shrine, which I never found. But I’m pretty sure I found love hotels.
Well, either way, Yoshiwara was the red light district and oiran were high class prostitutes.

Je n’ai eu absolument aucun problème pour trouver où Oiran Dochu avait lieu (ce qui est un véritable miracle quand on sait combien de fois je me perds). Beaucoup de choses ont eu lieu aujourd’hui. Toutes avaient un rapport avec la nourriture. Par exemple, j’attendais le début de la procession là où je pensais être le plus près et un couple qui pensait la même chose que moi s’est installé à côté de moi, là, la femme a commencé à me donner un morceau de toute la nourriture qu’elle mangeait. Ensuite, la police a dit qu’on pouvait se mettre encore plus près et donc c’est ce qu’on a fait et j’ai fini à côté d’un Malaysien qui m’a draguée et m’a donné des kitkats au matcha. Après, j’ai marché un peu et je suis quasi sûre que le mec qui m’a demandé si je voulais du sake était un pompier (d’ailleurs, les pompiers au Japon ressemblent plus à des rugbymen, au cas o^ça vous intéresse) et enfin, je suis allée à Starbucks pour une dose de café plus ou moins correcte et le mec m’a offert un morceau de gâteau.

I had absolutely no problems finding where Oiran Dochu was being held (that’s a miracle in itself considering how lost I can get). A lot of adventures happened. All of them invovling food. Like, I was waiting for the procession to start where I thought I would be closest and a couple who thought the same thing sat down next to me and the girl proceeded to give me a sample of all the food she was eating. Then the police said we could move even closer so we did and I ended up next to a malaysian guy who proceeded to hit on me and give me matcha kitkats. Then I walked around and I’m pretty sure the guy who asked me if I wanted to drink sake was a fireman (also, firemen in Japan look like rugbymen, if you’re interested) and last, I went to Starbucks for my daily dose of more or less proper coffee and the guy at the counter gave me a sample of cake as a freebie. 

Mais je pense que vous êtes plus intéressés par les images alors les voilà !

But I guess you’re more interested by the pictures so here you go ! 


Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s