Hokkaido – Go, sleep, travel

Avant de partir à Hokkaido j’ai erré un peu sur le net à la recherche de la perle rare, c’est-à-dire d’informations sur la destination et j’ai pas trouvé grand chose, j’ai pas trouvé grand chose non plus sur la compagnie aérienne que j’allais prendre et le site du premier endroit où j’étais censée dormir était uniquement en japonais. Du coup allons y pour un petit récapitulatif pratique.

Before going to Hokkaido I went a bit on the internet to look for something really rare, that is to say informations on the destination and I didn’t find a lot. I didn’t find a lot on the airline either and the website of the first place I was supposed to sleep was all in Japanese. So here we go for a practical roundup.

Go :

J’ai vu plusieurs compagnies qui faisaient le trajet Tokyo/New Chitose Airport mais la compagnie aérienne que j’ai prise se nomme très exotiquement Vanilla Airline (Peach Airline fait le même trajet …). J’ai donc pris un avion de la nouvelle compagnie qui décollait du nouveau terminal 3 de l’aéroport de Narita. J’ai détesté le terminal qui ressemble plus à un Ikea qu’à un aéroport mais j’ai adoré la compagnie aérienne.

Several compagnies are flying Tokyo/New Chitose Airport but the one I took is exotically named Vanilla Airline (Peach Airline also does the same). And thus I took a plane from the new company that took off from the new terminal 3 of Narita Airport. I hated the terminal but I loved the company. 

On a pas enregistré de bagages donc je peux pas donner mon avis là dessus, mais l’enregistrement est payant puisque c’est une compagnie low cost. De même la nourriture et les boissons dans l’avion sont payants puisque encore une fois c’est une compagnie low cost. J’ai quand même bu un café quand on est rentrés histoire d’arriver à Tokyo à peu près réveillée. Malgré le fait que mon cher et tendre a pris la commande pour moi étant plus prés de l’hôtesse, elle s’est adressée directement à moi et en anglais pour avoir des détails, ce qui n’arrive absolument jamais. Donc un gros bon point pour la super hôtesse de Vanilla Airline.

We didn’t check any baggage so I can’t say anything on that but checking is not free as this is a low cost carrier. In the same fashion, you need to pay for food and drinks. I still drank a coffee when we came back so I could arrive in Tokyo more or less awake. Despite the fact that my boyfriend ordered for me since he was closer, she asked me directly and in English for details which absolutely never happens. So a big up to the wonderful Vanilla Airline hostess.

Travel :

On l’a déjà dit, Hokkaido c’est mieux en voiture. Si on a pas de voiture on fait attention à bien programmer son voyage en fonction des horaires de bus et de train parce que Hokkaido c’est pas Tokyo, les trains et les bus c’est certainement pas toutes les 5 minutes.

I already said it but Hokkaido is better with a car. And if you don’t have a car you need to pay attention to really plan your trip based on bus and train hours because Hokkaido is not Tokyo, trains and bus are not coming every 5 minutes.

Sleep :

1 nuit : Enishiya Guest House (Sapporo)

La guest house est probablement inaccessible aux personnes ne parlant pas japonais et c’est super dommage parce que l’ambiance était géniale. Les gens vachement sympathiques, le café (gratuit) super bon, la bière (pas gratuite) aussi super bonne. Par contre le sake au yaourt lui était aussi gratuit ET bon. Après, c’est pas un hôtel donc l’ambiance est totalement différente. Il faut aimer vivre l’un sur l’autre et les chambres ne sont pas hermétiquement fermées non plus mais c’est propre, pas cher et sympathique!

This guest house is probably impossible to acess to people who don’t speak Japanese and it’s really a shame because it was awesome. People were really nice, the coffee (free) really good, the beer (not free) also really good. The sake yoghurt on the other hand was free AND good too. It’s not an hotel though so the atmosphere is completely different. You need to love living in a pack and rooms are not completely closed either but it’s clean, not expensive and fun!

1 nuit : Paco Hotel Asahikawa (Asahikawa)

J’ai pas grand chose à dire sur l’hôtel, la chambre était confortable, on a pas non plus mangé dans les restaurants de l’hôtel donc rien à dire. Par contre j’ai testé les bains communs et là j’ai été déçue. Ce n’est, malheureusement, pas la faute de l’hôtel mais des autres clients qui étaient tout sauf propres. (Non mais sérieusement tout le monde va aux toilettes mais de là à laisser la porte grande ouverte …)

I don’t have much to say on the hotel, the room was comfortable, we didn’t eat in the hotel restaurants either so nothing to say. I did try the common bath and I was disappointed. It’s not the hotel’s fault though but the one of other clients who were everything but clean. (Seriously, I know everyone goes to the restroom but leaving the door wide open is a bit too much …)

2 nights : Nest Hotel Sapporo Ekimae (Sapporo)

Là non plus pas grand chose à dire sur le confort de la chambre, j’ai bien dormi c’était bien. Et surtout, surtout, le petit-déjeuner était divin et énorme et ils n’ont pas lésiné sur la quantité et la qualité des produits proposés.

Here again, not much to say about the room’s comfort, I slept like a baby, it was nice. And, more importantly, the breakfeast was perfect and huge, they didn’t stop at anything on quantity and quality of the products. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s