My week in Japan #7

C’est de nouveau le moment pour moi d’écrire une de ces chronique.C’est enfin l’hiver à Tokyo, il fait froid et le ciel est gris. Ce qui me permet d’avoir presque envie d’écrire.

It’s time again for me to write one of these colums. It’s finally winter in Tokyo, it’s cold and the sky is gray. Which almost makes me want to write.

DSC_0014 (2)

Vous allez rire mais moi qui déteste Noël je me suis surprise à préparer mon menu de réveillon. C’est drôle, être loin de ma famille me donne presque envie de fêter Noël. Enfin non c’est pas drôle, je m’en doutais un peu. Dans ma famille c’est plus vraiment un joyeux Noël, enfin pour moi en tout cas. Être loin de l’atmosphère pesante de la maison me fait du bien et mon compagnon de fête est encore plus excité que moi. Enfin bref.

You’re going to laugh but me who hates Christmas has been preparing what to eat for Christmas Eve. It’s interesting, being far from my family nearly makes me want to celebrate Christmas. I thought something like that would happen. In my family, it’s not exactly a merry Christmas anymore. Being far from the heavy atmosphere in my house makes me happy and this year’s party companion is really about it.

Le point vraiment excitant de ma semaine c’est que j’ai passé trois jours à Kyoto. Trois jours où absolument tout le monde a fait exactement la même chose que nous ce qui a rendu quelques visites assez peu agréables et même dangereuses. Enfin je m’en suis sortie vivante, c’est le principal.

The really interesting part of my week is that I’ve been three days in Kyoto. Three days when absolutely everyone did the very same thing, which made visitng some places really bothersome and sometimes even dangerous. But I have come out of this alive and that’s the most important thing. 

DSC_0019

Je sais pas trop par où commencer. J’ai adoré le séjour, j’ai moins aimé la ville en elle-même, je sais pas si c’était à cause de la masse de touristes ou à cause d’autre chose mais au bout de trois jours j’avais envie de rentrer. Je suis quasi sûre que c’est la masse de touristes qui m’a fait cet effet.

I don’t really know where to start. I loved going there, I didn’t exactly fell in love with the city. I don’t know if it was because of the crowd of tourists or because of something else but after three days I wanted to go home. I vote for the mass of tourists though.

On a eu la bonne idée de se lever tous les jours à 6h du matin pour échapper un peu à la foule et ça a été la meilleure idée qu’on ai pu avoir. Non seulement parce que les temples ferment tôt mais aussi parce qu’on avait une liste longue comme le bras de trucs à voir et enfin parce qu’au moins y avait pas un touriste en vue dans certains lieux d’habitude très touristiques.

We had the good idea to wake up everyday at 6 in the morning to escape the crowd a ltitle and it was the best idea we could have had. Not only because the temples close early but also because we had a full list of things to see and mostly because there wasn’t a single tourist to be seen in some places where there are usually a swarm of them.

DSC_0095

Bref, je suis rentrée de Kyoto, morte, les jambes et surtout le genou en compote, 1,5 kg de moins et des souvenirs plein la tête. Trois jours très positifs donc.

Anyway, I came home from Kyoto, dead, my legs and especially my knee in quite a state, I lost 1kg and a half and got a head full of souvenirs. Three very positive days then.

Advertisements

4 thoughts on “My week in Japan #7

  1. Tu es courageuse de préparer un menu de réveillon.
    Pour moi ça va être comme tous les ans : kaiten-sushi.

    J’avoue que la masse de touristes à Kyôto est vraiment désagréable, surtout en cette saison avec les feuilles d’érable.

    Sinon oui c’est bientôt l’hiver, y’a eu un coup de froid là, il fait vraiment glacial : je suis passé du pull à manteau et écharpe en une journée.

    Like

    1. Ca fait plaisir au Nippon qui me dit qu’il veut manger du poulet depuis le mois de juillet …
      Et comme on aime pas mal les sushi on y va assez souvent donc voilà. Et puis j’aime bien cuisiner.

      Faut avouer aussi que le Nippon voulant absolument m’accompagner mais ne pouvant pas prendre de jours de congés ce mois-ci, on a un peu été obligés de faire comme tout le monde et de profiter du week-end de trois jours pour aller y faire un tour.

      Et tout pareil pour le manteau. J’ai même pas utiliser mon manteau “d’automne”, jsuis passé direct à l’hiver:s

      Like

  2. Coucou !
    C’est encore moi.
    C’est dommage que tu n’aies pas apprécié tant que ça Kyoto… Moi c’est justement la ville avec l’atmosphère qui m’a le plus plu. Mais il est vrai que j’y suis allée à une période creuse (fin janvier – je me les suis pelée). J’espère que tu y retourneras et que cette fois-ci, tu passeras un bon séjour. 🙂

    Bisous,
    Océane
    PS : C’est quand qu’on voit ta tete ? 😉

    Like

    1. Hello~
      C’est pas que j’ai pas apprécié la ville, c’est que j’ai pas eu le coup de coeur que j’ai eu avec Okinawa ou Hokkaido. Et je suis quelqu’un qui se sent vite étouffée quand y trop de monde. Surtout quand ce sont des touristes qui ne sont pas la population connue pour être la plus patiente et polie qui soit.

      PS: Jamais ? 😄 Je déteste voir ma tête en photo ^^ J’ai, au pire, des photos de dos (merci chéri ^^)

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s