My week in Japan #9

Cette semaine s’est déroulée sans accro particulier. Ces derniers temps mes semaines se déroulent sans accro particuliers. Je suis retombée dans une certaine routine que je ne déteste pas mais qui me pèse de temps en temps.

This week has come and gone without anything special to relate. Lately it’s always been like this. I’ve gone back to a routine that I don’t hate but that’s sometimes hard to stomach.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le souci que j’ai c’est que toutes mes copines travaillent en journée en semaine. Moi quand je travaille c’est soit le week-end soit le soir et quand je travaille pas à ces moments là je fais des trucs avec le Nippon. Le côté free-lance du boulot ne suffit pas à me tenir occupée toute la journée et même si j’aime la solitude, en hiver j’ai un peu de mal. Heureusement qu’il fait beau.

The problem I have is that all my friends work during the day during the week. When I work it’s either on the week-ends or at night and when I don’t work at these moments I do stuff with my boyfriend. The free-lance side of my work isn’t enough to keep me busy for a whole day and even if i love being alone, it’s a bit harder in winter. Thank god it’s sunny.

Comme je l’ai dit j’ai passé une semaine plutôt tranquille. J’ai enfin envoyé mes cadeaux vers la France. Je suis assez surprise mais ma mère ne m’a même pas demandé si je comptais rentrer à Noël. Ca tombe bien parce que la réponse était non. Le sujet est vaste d’ailleurs, plus ça va, plus mon aventure d’expatriée s’annonce permanente et plus je me pose des questions sur quelle attitude adopter face à ma famille. Enfin bref, c’est pas le sujet aujourd’hui mais je devrais en faire un post.

As I said, I spent quite a quiet week. I finally sent my presents to France. I’m a bit surprised but y mother didn’t even ask me if I was going to go back for Christmas. Which is good because the answer was no. It’s a vast subject by the way, the more it goes, the more my expatriate adventure looks to be permanent and the more I wonder about how to act toward my family. But it’s not the subject today and I should make a dedicated post about this.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le point positif c’est que malgré toutes ces questions sur à peu près tout, je me trouve sacrément heureuse. En tout cas bien plus heureuse que l’année dernière à la même période. J’ai de plus en plus l’impression d’avoir fait le bon choix et ça me fait un bien fou, malgré pas mal de doutes sur mon avenir professionnel et personnel, aujourd’hui je peux dire que je suis heureuse.

The good point is that despite all these questions on pretty much everything I find myself to be pretty happy. At the very least a lot happier than I was last year at the same time. The more it goes, the more I feel I did the right choice and it’s doing me a lot of good. Despite a lot of doubts about my personal and professionnal future, today I can say that I am happy.

Finalement je me rend compte que j’ai encore pas vraiment parlé de ma semaine. J’ai (enfin) fait un tour à Roppongi de jour, l’ambiance est totalement différente de celle de la nuit c’est assez bizarre. Le but de la visite était  quand même de voir les illuminations qui étaient magnifiques (on remercie les différentes sponsors, parce que oui, au Japon tout est sponsorisé, y compris les illuminations de Noël).

I realize only now that I still haven’t talked about my week. I (finally) went to Roppongi during the day and the atmosphere is completely different from the one you find during the night, it’s a bit strange. The initial goal of the trip though was to see the illumation that were wonderful. (let’s all be thankful to the different sponsors because yes, in Japan everything is sponsored, including Christmas illuminations).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai aussi profité de l’assemblée générale de mon immeuble pour laisser le Nippon s’en occuper et aller déjeuner avec des copines. J’ai un peu honte de l’avoir laisser se faire chier tout seul mais j’ai déjà crée assez de ragots dans l’immeuble pour pas avoir envie d’en rajouter. En parlant de ragots, mes copines s’en chargent très bien toutes seules puisqu’on m’a posé l’éternelle question (celle de mon éventuel mariage) 3 fois en 3h. Avant d’arriver ici, je savais que les Japonais étaient très axés mariage mais je pensais pas à ce point.

I also used the fact that a building’s meeting was held on Sunday to let the BF take care of it and went to lunch with friends. I’m a bit ashamed to have let him get bored by himself but I am the source of enough gossips as it is and I don’t really want to add to it. Talking about gossips, my friends really take good care of it by themselves. I’ve been asked the eternal question (the one about my future wedding) 3 times in 3 hours. Before coming here I knew Japanese people were really into marriage but I never thought it would get to this point. 

Bref, rendez vous la semaine prochaine pour le récit de mes aventures à Okinawa. Parce que oui, je m’envole pour Okinawa samedi. Que 4 jours certes mais 4 jours de folies! (ou pas, je suis censée passer ma licence de plongée sous-marine cette fois ^^).

Anyway, see you next week for the story of my adventures à Okinawa. Yes, you read right, I’m flying to Okinawa on Saturday. Only for 4 days but 4 crazy days. (or not, I’m supposed to pass my diving license this time ^^)

 

Advertisements

2 thoughts on “My week in Japan #9

  1. Je ne sais pas si ta mère te lit (j’imagine que non) mais bon courage pour le jour où elle voudra t’interroger.

    Ah je comprends pour les illuminations sponsorisées : à Hong Kong, j’ai reçu des enveloppes rouges (de petites pochettes où l’on met des étrennes pour le Nouvel an chinois) trop jolies, je retourne la chose et je vois le nom d’une entreprise, les coordonnées tout ça T_T

    Naaaan les ragots, aussi détestables, quel que soit le pays. Encore plus si on ne comprend pas tout, je pense.

    M’enfin, l’important est que tu te sentes bien, ça n’a pas dû être évident depuis le début !

    Like

    1. Nope, hors de question que je file cette adresse à ma moman, ni à personne d’autre. Enfin pour le moment.

      J’ai trouvé ça marrant les sponsors. J’ai aussi eu droit à de très jolis trucs dans la rue. Au Japon quand il distribuent des trucs ils se sentent obligés de dire ce que c’est, c’est drôle.

      Aha les ragots de mon immeuble doivent tourner autour de “mais c’est qui cette fille pas comme nous? Pourquoi elle habite ici. Elle est mariée? etc”. Y a pas mal de gens âgés et j’ai vu remarqué que plus personne ne semblait surpris de me voir à part les gamins donc j’ai déduis que ça avait discuté derrière mon dos. Pour mes copines, ça reste de l’ordre de la blague mais ça rest eparfois sacrément chiant quand la même question revient toutes les semaines.

      J’ai eu une période de coup de mou un mois après être arrivée. J’ai commencé à bosser et c’est allé mieux. Là c’est l’hiver donc j’ai de nouveau un peu un coup de mou mais ça me fait ça chaque année alors je gère (ou pas)

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s