My life in Japan #17

J’ai faim, j’ai envie de manger un bol de ramen. Ce cri du coeur résume plutôt bien ma semaine en fait, j’ai l’impression d’avoir passé mon temps à manger.

I’m hungry, I want to eat ramen. This cry is a pretty good summary of my week actually, I feel like I’ve spent my time eating.

plum flower in Japan

 

J’ai pas mangé de ramen mais, entre autres, kaisen-don, oyako-don, ankou nabe, un buffet de nourriture Thai, des sushi, un taco rice (ma nourriture préférée ^^) et j’ai testé la nourriture d’un restau qu’une connaissance a ouvert, ce qui était génial.

I didn’t eat ramen but, among other, kaisen-don, oyako-don, ankou nabe, a Thai food buffet, sushi, taco rice (my favorite food) and I tried the food of a restaurant a friend opened.

 

Parlons en de ce restau d’ailleurs, il est situé dans le quartier le plus louche du coin, et a l’air tout droit sorti d’un hôtel de luxe. Allez comprendre. Cela dit, la nourriture est vraiment super bonne et c’est pas cher du tout.

Talking about this restaurant it’s located in the most shady part of my town and the inside looks like an expensive hotel bar. Go figure. That being said, the food is just incredibly good and also pretty cheap.

sashimi at home in tokyo

Bref, j’ai réalisé que dans une semaine je serai en France et que dans moins d’un mois je serai de retour à l’école. Le retour en France ne m’enchante pas des masses. En fait je suis carrément malade physiquement à l’idée d’y aller. Ca me donne la nausée. Ca s’annonce bien tout ça.

I realized that I’ll be in France in one week and that in less than a month I’ll be back to school. Going back to France isn’t really making me happy. Actually, I get physically sick when I think I need to go. It’s nauseating. It’s going to be real fun.

 

Passons. Cette semaine le week-end a été un peu plus long que prévu puisque le Nippon a été adorable et a pris un jour de congé lundi puisque c’est notre dernière semaine ensemble avant que je n’aille faire un petit tour en France. On a donc finit par admirer les pruniers en fleurs à Mito dans la préfecture d’Ibaraki et c’était magnifique malgré la pluie. Comme on a grandit tous les deux à la campagne on a souvent besoin d’une pause verdure/mer et rien que ça, ça fait un bien fou.

Anyway. This week, the week-end was a bit longer than normal because the BF has been a sweetheart and took a day-off on monday to make the most out of our last week together before that little trip to France. We ended up in Mito, in Ibaraki prefecture to see the plums flowers in bloom and it was incredibly pretty despite the rain. Since we both were raised in the countryside we often need a green/sea break and only this is incredibly relaxing.

 

Le prochain post de la série (quasiment les seuls trucs que je poste en ce moment d’ailleurs, et c’est pas faute d’inspiration) sera un épisode spécial France. Attendez vous à un épisode larmoyant rempli de “je veux rentrer au Japoooon” et de compte à rebours jusqu’à mon retour.

The next post of this series (the only things I seem to post lately, and it’s not because I lack inspiration) will be a special episode dedicated to France. Get ready for a teary episode full of “I want to go back to Japaaaan” and a countdown before I return.

Advertisements

2 thoughts on “My life in Japan #17

  1. Tu vois que tu as mange un taco rice x)
    Faut vraiment qu’on se voit cette annee et au’on ailler faire un izakaya de cuisine d’Okinawa ensemble !

    Je comprends ton sentiment pour le retour en France mais c’est partir pour mieux revenir et puis ca va vite passer. Courage ❤

    Like

    1. Ouais mais c’était un faux! Y avait tellement pas de fromage qu’on le sentais pas et pourtant c’était du parmesan. En fait il m’a tellement marquée que j’avais oublié son existence avant d’écrire le post en question ^^

      Yes! Allons manger! J’ai des tas d’adresses de ce genre de restau à Tokyo (le réseau des fans d’Okinawa est effrayant ^^)

      Ca me rassure, j’ai l’impression que tout le monde me prend pour une ovni et soit se fout de ma gueule soit me prend de haut genre “nan mais tu sais pas la chance que t’as”.
      Bref, je vais survivre. Et si ça va pas y a toujours la bouffe XD

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s