My week in Japan #22

Ca fait maintenant plus d’un mois que je suis retournée en cours après une sacrée pause et je réalise de plus en plus chaque jours à quel point ça fait retomber dans une routine assez incroyable.

It’s now been a little more than a month after I went back to class after quite a pause and I realize more and more everyday that it makes me go back to a routine.

sanja matsuri tokyo

 

Le gros souci du truc c’est que je suis pas super super fan de la routine en question. Enfin le point positif c’est qu’au moins je m’améliore en japonais un truc de malade. Le point négatif suivant c’est que je suis morte de fatigue en ce moment et que ça s’arrange pas malgré le fait que je fasse des siestes. J’espère que ça ira mieux quand monsieur arrêtera de se lever à 6h du matin.

The main problem is that I’m not really a fan of said routine. Well, at least the positive thing is that my Japanese is getting a lot better really fast. The next negative point is that I am dead tired lately and that it isn’t getting better despite the fact I am taking naps. I hope it’ll get better when mister will stop getting up at 6 a.m.

 

Bref, à part mes problèmes de cours qui n’en sont pas vraiment, tout va très bien. Je passe de très bon week-ends à défaut de passer de très bonnes semaines. Cette semaine c’était l’événement attendu par de nombreux touristes, le Sanja Matsuri. Cette année encore je suis allée y faire un tour. Cette année encore je suis tombée sur des yakuza. C’est dingue quand même. (C’était ironique. Pour ceux qui ne savent pas, le festival est surtout connu par des yakuza et des corporations d’artisans défilent dans les rues à moitié nus et donc on peut voir leurs tatouages.) Cela dit, cette année j’avais un peu la flemme et ceux que j’ai vu étaient nettement plus discrets, sous-entendus, les touristes n’y font pas attention parce ceux là n’étaient pas à moitié à poils. Ils avaient juste un très jolie voiture. Bref, les photos sont donc de l’année dernière.

Anyway, aside from my classes problems that aren’t really problems, everything’s going quite good. I am have a lot of fun on the week-ends instead of during the weeks. This week-end was the very much awaited Sanja Matsuri. This year too I went there for a walk. This year too I have seen yakuza. Quite strange isn’t it. (That was a joke. For those of you who don’t know of this festival, it’s mostly known because yakuza and artisans corporations are running around halfway naked, thus showing off their tattoos.) That being said, this year I was a bit lazy and thus, those I have seen were a lot more discreet, that is to say the normal tourists are not going to notice because they weren’t halfway naked. They just had a really nice car. All of this was to say that the pictures are from last year.

sanja matsuri mikoshi japan

Du coup j’ai réalisé que même ça c’était devenu un peu de la routine. Je sais pas ce qui est le plus effrayant, soit le fait que ça me dérange absolument pas de traverser des quartiers chauds seule le soir en rentrant chez moi ou alors que même moi en tant qu’étrangère qui baragouine à peine le japonais j’arrive à faire la différence entre les yakuza et les rabatteurs lambda. Finalement le plus effrayant c’est peut-être que les quartiers chauds japonais sont moins dangereux que le centre-ville de la ville de 10 000 habitants où je bossais en France.

It made me realize that even that kinda became routine. I don’t know what’s the scariest thing, the fact I absolutely don’t mind going through suspicious places alone at night or the fact that even I as a foreigner who barely speaks Japanese can understand who’s a yakuza and who’s a civilian. Maybe the scariest thing is that in Japan, suspicious places are less dangerous than the city centre of the city I worked at in France where only 10,000 people live.

 

Bref, j’ai donc finit ma visite de festival samedi assez pompette (chéri aussi, je l’ai convaincu de venir boire avec mes potes et moi samedi soir après le boulot) et ça m’a fait du bien. Le programme de la semaine qui s’annonce c’est justement l’anniversaire de chéri demain et une sortie scolaire (je me marre déjà). Le week-end reste un grand point d’interrogation donc réponse la semaine prochaine.

Anyway, I finished my visit to the festival a bit drunk (darling too, I convinced him to come drink with my friends and I after his work day) and it felt good. The next week’s program includes said darling’s birthday and a school trip (which already makes me laugh). I don’t know yet what the week-end will bring so the answer might come next week.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s