Tohoku – Yamadera

Une des choses qui m’a le plus marquée lors de mon voyage dans le Tohoku c’est peut-être cet endroit, le Yamadera, dans la ville de Yamagata, préfecture de Yamagata (ça fait beaucoup de Yamagata tout ça).

One of the things that had the biggest impact on me when it comes to my trip to Tohoku might be this place, Yamadera, in the city of Yamagata, prefecture of Yamagata (that’s a lot of Yamagatas).

 

Yamadera est en réalité un temple dont le nom officiel est Risshaku-ji, il est appelé Yamadera parce que c’est un temple de montagne, on peut difficilement faire plus simple comme façon de nommé les choses. Et c’est vrai, le temple en question, ou en tout cas le complexe est énorme et une grande partie de celui-ci est situé dans la montagne, jusqu’à plus de 400m de hauteur, inutile de vous dire que pour grimper en haut c’est pas une partie de plaisir.

Yamadera is a temple whose official name is Risshaku-ji, it’s called Yamadera because it’s a temple in the moutain, you can hardly do easier when it comes to names. And it’s true that said temple is huge and a lot of it is in the moutain, up to 400m high, I think it’s useless to tell you it’s quite a hard feat to get up there.

 

yamadera yamagata tohoku

 

Quand on arrive dans les environs du temple on est d’abord marqué par le fait qu’on ne voit rien, si ce n’est quelques touristes (et ce, même pendant la Golden Week) et surtout les magasins de souvenirs. Trouver l’entrée n’est pas forcément évident, trouvable mais pas évident. Et quand on commence à monter on se rend vite compte que pour une fois, ce qui est impressionnant n’est pas un seul bâtiment ou monument mais la multitude de petites choses ici et là. S’il n’avait pas commencé à pleuvoir, j’aurais pu rester bien plus longtemps.

When you come near the temple you’re first surprised by the fact you see nothing but a small number of tourists (even during the Golden Week) and mainly souvenirs shops. Finding the entrance to the temple isn’t exactly easy, doable but not easy. And, when you start going up you realize that the impressive thing isn’t a single building but a array of little things here and there. If rain didn’t start pouring I could have stayed a lot longer.

 

Les bâtiments sont nombreux, les divinités célébrées nombreuses aussi ainsi que les démonstrations de foi des habitants des alentours et des visiteurs. Un cimetière se trouve également dans le complexe et on a une pensée pour les gens qui continuent à venir honorer les morts de leur famille jusque là. J’avais vu des photos avant de venir et rien n’aurait pu me préparer pour ce que j’allais voir en haut. Il faut avouer qu’on voit aussi tout le temps le même type de photo et même si c’est vraiment impressionnant c’est aussi un peu chiant.

Buildings are numerous, gods are numerous and so are the proofs of faith from the nearby people and tourists. There’s also a cemetery up there and you can’t help but admire people who keep on going there to celebrate their family’s deceased. I did see pictures before going and nothing could prepare me for what I would see. That being said, we always see the same type of pictures and even if it’s really impressive it’s also a bit boring.

 

yamadera temple yamagata tohoku

 

Je saurais pas trop dire pourquoi ça m’a marquée en fait. J’aurais tendance à dire que c’est peut-être à cause de tous les escaliers qu’il faut emprunter pour arriver au sommet, un millier à peu près. En réalité je pense que c’est plutôt une question d’atmosphère. L’atmosphère que j’ai ressentie là bas est quelque chose entre un sentiment de calme et le sentiment d’avoir été envoyé dans un monde parallèle. C’est assez difficile à expliquer, voire même impossible mais c’est un sentiment que j’avais jamais ressenti auparavant, même après avoir visiter un sacré nombre de temples et sanctuaires.

I don’t really know how to explain why it left such an impact on me. I’d say it might be because of all the stairs you have to climb to get up there, something like a thousand. But I think it’s mostly because of the atmosphere up there. The atmosphere I felt there is something between calm and the feeling I have been sent in a parallel world. It’s a bit difficult to explain, impossible actually but it’s something I had never felt before, even after having been to many temples and shrines.

DSC_0291

Un petit bilan pour terminer, c’est très simple, la préfecture de Yamagata est mon grand coup de coeur du Tohoku, un endroit où j’ai définitivement envie de retourner.

A small summary to finish, it’s quite simple, Yamagata prefecture is the biggest new love from Tohoku, a place where I definitely want to go back.

 

 

 

 

Advertisements

2 thoughts on “Tohoku – Yamadera

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s