Tohoku – Namahage Museum

Vous le savez probablement déjà mais le Japon est plein de monstres en tout genre et de tous poils. Les monstres dont on va parler aujourd’hui font tellement partie du folklore de la préfecture d’Akita qu’ils ont droits à leur propre musée, il s’agit des Namahage.

You probably already know but Japan is full of many strange monsters. The ones we’re going to talk about today are so important in Akita prefecture that they have their own museum; they’re called Namahage.

 

Un Namahage c’est quoi ? Si vous voulez un équivalent parlant mettons que c’est l’équivalent de notre Père Fouettard, il vient dans chaque maison au Nouvel An, fait énormément de bruit et punit les enfants qui n’ont pas été sages durant l’année. Bien évidemment les parents soutiennent que leurs enfants ont été adorables et parfaits en tous points, ils offrent un peu à boire aux Namahage et ces derniers repartent satisfaits en promettant de revenir vérifier l’année prochaine. Les Namahage sont une source de terreur pour les enfants et une source de bénédiction pour les parents, surtout si ceux-ci perdent un peu de leur manteau en paille pendant la visite.

You might wonder what the hell is a Namahage. To put things simply it’s a demon that visit every house for the New Year. It makes a lot of noises and has for goal to punish children who haven’t been good during the year. Parents protect their children, say they were wonderful and perfect all year round, they give a bit to drink the the Namahage and they leave satisfied, promising they’ll be back next year to check. Namahage are a source of fright for children and a benediction for parents, espectially if they loose parts of their straw mantel in the process.

 

namahage museum in akita prefecture

 

Le musée en lui-même est simple, voire trop simple pour les adultes sans enfants. J’ai bien aimé voir les différents masques portés par les différentes version de Namahage de la préfecture mais pour être honnête, la visite du musée était terminée en 15 minutes. La visite avec des enfants est probablement bien plus intéressante parce que de nombreuses activités sont organisées autour du folklore de la région, on peut se déguiser en Namahage, faire du tissage de paille et d’autres jeux traditionnels dans un bâtiment annexe. En tant qu’adulte, la partie que j’ai préféré c’est quand même la visite du Namahage lui-même.

The museum in itself is simple, maybe too simple for adults without children. I did like seeing all the different masks worn by the different versions of the Namahage all over the prefecture but to be honest the visit was done in 15 minutes. Visiting with children might be a lot more itneresting because many activities based on the area’s traditions are organized, you can dress up as a Namahage, weave straw and have fun with other traditionnal games. As an adult though the thing I have enjoyed the most is seeing the Namage himself visit.

 

On arrive et on fait la queue pour entrer dans une petite maison traditionnelle dans laquelle est rejouée toute l’année la scène d’arrivé du Namahage. Forcément c’est tout en japonais, rajoutez en plus des petits morceaux de dialecte ici et là et vous aurez une blogueuse un peu perdue mais qui s’est bien amusée.

When we come we queue for a bit and we get to enter a small traditionnal house in which you can see a Namahage show. All year round you can see how a Namahage visit is played out and it was quite amusing. Obviously though everything was in Japanese, put in there bits of the local dialect and this blogger was a bit lost, but had a lot of fun.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s