Going to the dentist in Japan

J’ai presque envie de résumer l’article en disant que c’est moins pire qu’en France mais ça ne vous donnerait pas envie de lire donc faites semblant de n’avoir rien lu et continuez un peu.

I almost want to write a summary and say that it’s less awful than in France but it’s not going to make you want to read so pretend you didn’t and keep reading for a bit.

 

Je vais commencer par raconter un peu mon expérience en France, elle a été, pour résumer simplement, détestable. Depuis que j’ai 4 ans j’y allais tous les 6 mois, tous les 6 mois (ou presque) j’avais des caries et tous les 6 mois (ou presque) j’ai été soignée sans anesthésie. Ca a duré plus de 10 ans après lesquels j’ai dis stop. Bref, maintenant, à 27 ans, je suis phobique mais parfois il faut se rendre à l’évidence, certaines choses sont nécessaires. Ok, j’avais une rage de dent phénoménale et j’étais totalement incapable de faire quoi que ce soit.

I’ll start by telling you a bit about my experience in France, it has been, to summarize simply, absolutely awful. From the day I was 4 I went to the dentist every 6 months, every 6 months or nearly I had cavities and every 6 months or nearly I was treated without anesthesia. After 10 years of this I said no more. Now at 27, I am so afraid of going to the dentist that I have some of the symptoms of a panick attack. Unfortunately, sometimes, some things are necessary. Well, OK, one of my tooth hurt so much I couldn’t do anything else but writhe in pain on the couch.

 

En tant qu’étranger, on galère. J’ai pas de téléphone donc j’ai tenté une première approche en allant à la réception de cabinets autour de chez moi pour prendre rendez-vous (avec mon copain en plus, japonais donc) pour être confrontée à une réponse polie comme quoi le carnet de rendez-vous était plein. Mon oeil.
Bref, pour résoudre le problème j’ai finit par demander gentiment à chéri de me prendre rendez-vous dans le cabinet où il a ses habitudes et de préciser qu’il viendrait avec moi et c’est passé comme une lettre à la poste. Bien sûr, si j’avais choisi un dentiste de la liste d’une ambassade ce serait certainement mieux passer mais j’ai déjà pas envie d’aller chez le dentiste à la base, si en plus j’ai du chemin ça va pas le faire.

As a foreigner, as usual, it’s hard. I don’t have a phone so I tried going to the reception of the offices around my place to get an appointment. I even took my (Japanese) BF only to be met with the polite answer they were full. Which I don’t believe a second.
To solve the problem I asked BF to make the call for me where he usually goes, when he said I was an exchange student they asked if he were coming with me, he said yes and there was no problem anymore. Of course, if I had gone to one of the dentists of the embassy list I would have had less problems but since I don’t want to go in the first place, if I have to go to the other side of the city, it’s just not going to work.

 

Après toutes ces aventures, rendez-vous pris, stress (on rappelle que la Kuuki est phobique), j’arrive dans le cabinet. Agréable surprise, ça ne sent pas l’hôpital (bah oui, c’est important) mais c’est propre. La réceptionniste est adorable, j’explique à l’assistante que je suis super phobique, elle me rassure et me distrait (vive mon japonais). J’ai sacrément le temps d’observer le cabinet parce que j’ai pas mal attendu entre chaque partie du processus. C’est propre, relativement agréable, presque comme à la maison. J’avais lu pas mal de témoignages sur la propreté relative des cabinets et j’ai trouvé les instruments beaucoup plus propres que ce dont j’avais l’habitude. Enfin en tout cas, tout est sorti devant moi d’une poche stérile.

After all these adventures, appointment taken, stress (remember earlier), I’m coming into the office. Nice surprise, it doesn’t smell like an hospital (it’s important) but it’s clean. The receptionist is wondeful, I explain to the assitant that I’m really stressed, she tries reassuring me and distracts me (yeah for my Japanese). I really have the time to observe around me because I waited quite a lot between every part of the process. It’s clean, not that scary, almost like home. I’ve read a lot of things about how it’s not usually that clean but I have found the instruments a lot cleaner than what I was used to. Well, at least everything was gotten out of a steril poach before me.

 

Après examen, radio, je vois enfin le dentiste (pour genre 5-10 minutes, sur une heure). Il m’annonce qu’il va m’arracher une dent de sagesse, me fait une piqûre (ma première ! quelle émotion !) et m’arrache ma molaire. Bilan de l’aventure ? Aucune douleur, absolument aucune, ni pendant, ni après. Et je suis presque guérie de ma phobie. Je dis presque parce que j’ai toujours un peu la boule au ventre avant d’y aller mais au moins j’y vais et je suis satisfaite du bilan de l’aventure.

After an exam, X-Ray, I finally see the dentist (for like 5-10 minutes, out of an hour). He tells me he’s going to take the tooth out, makes an injection (my first one, such emotion!) and take it it. How was the adventure? No pain, not a single hint of it, not during it, not after. I might even be cured from my fear. Nearly though because my stomach still hurts before going but at least I’m going and the adventure could have been worse.

 

Advertisements

2 thoughts on “Going to the dentist in Japan

  1. C’est tout le contraire pour moi : j’ai toujours été suivie par la même dentiste depuis bébé et je n’ai jamais eu de carries. Par contre elle m’a opérée une fois et fais des soins mais je n’ai jamais eu mal, c’est presque un plaisir d’aller chez elle.
    Au Japon je n’aime pas… Ils sont toujours à vous faire tout un tas de radios et tout et ils étalent trop les soins. Pour un détartrage j’avais du venir (et donc) payer trois fois… Là ça fait deux ans que je n’y suis pas retournée mais il ne faut plus que je traîne et ça m’angoisse…

    Like

    1. Pour le coup de l’étalage j’approuve. Cela dit, le tien abuse. Le mien (le nôtre donc) fait un détartrage en une fois et la fois suivante on fait autre chose (genre aujourd’hui je suppose qu’il va commencer à me charcuter sérieusement, voire m’enlever une dent). La dernière fois, j’ai eu un cours de lavage de dents en plus de mon détartrage, c’était drôle.
      Mon gros, gros problème c’est que passer une heure à chaque fois pour une intervention proprement dite de 15 minutes maximum ça me fait chier. Cela dit, vu les prix, mon porte-feuille ne pleure pas trop. Il survit pour le moment, quand il en aura marre je ferai une pause, au point où j’en suis, un mois de plus ou de moins …

      Enfin bon, au moins sur le coup j’ai un bon feeling avec l’équipe ET avec le dentiste. Je devrais enfin pouvoir me faire soigner plus ou moins sereinement.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s