1 year in a Japanese language school in Japan

J’avais déjà fait un bilan des 6 mois en école de japonais et je reviens maintenant pour un bilan des 1 an. Ca fait comment d’étudier au Japon ?

I already write a report of my 6 months spent in a Japanese language school and it’s now time to come back for the 1 year report. How does it feel to study in Japan?

ueno park hydrangea

Premier point, j’ai pratiquement un niveau N2, il me manque encore quelques kanji et pas mal de mots de vocabulaires pour l’atteindre complétement mais je suis quasiment sûre de le réussir si je le passe. A savoir donc pour les gens qui se poseraient la question, un an peut être suffisant selon vos objectifs. C’est donc éventuellement possible de trouver du boulot en un an, mais il faut y consacrer tout son temps libre, ce qui veut dire manquer des cours et ne pas pouvoir toujours gérer un petit boulot en plus. Mon objectif étant l’université, même si je me fais pas d’illusions, j’ai signé pour un an de plus.

First point, I nearly reached the N2 level, I still need to study more kanji and remember more vocabulary to reach it completely but I’m pretty sure I should pass if I were to take it. So, for those of you who were wondering, one year might be enough depending on your goals. It also might be possible to find work in a year, but you will need to spend most of your energy and your free time, which means maybe not always coming to class and having a job a bit difficult. My own objective being getting into a university, even if I honestly don’t have much hopes, I signed up for one more year.

Deuxième point, certains profs sont vraiment nuls et le niveau intermédiaire carrément ennuyeux. Ce qui, ironiquement, implique un travail monumental à la maison, parce que qui veut dire prof nul veut dire incompréhension en cours et ennuyeux veut dire qu’on a du mal à se concentrer. Dans mon cas j’ai une prof qui n’explique rien et qui nous fait juste répéter la prononciation des kanji. C’est bien utile j’en convient, mais quand on n’a absolument aucune idée de ce que ce kanji veut dire, ça ne sert à rien.

Second point, some teachers are desperately bad and the intermediary level absolutely boring. Which also means, ironically, a bigger work load at home than usual, because a bad teacher means not always understanding classes and having the teacher not care and boring also means harder to concentrate. In my case I have a teacher who never explains anything and just make us repeat the pronunciation of the kanji. Which is actually useful but when you have no idea about the meaning of said kanji doesn’t get you very far.

DSC_0085

Troisième point, c’est toujours aussi intense. Au niveau intermédiaire on a un rythme de 8 kanji par jours. Certes, tous ne sont pas inconnus, mais 8 par jour quand on galère déjà à retenir les 600 et quelques qu’on est déjà censés écrire c’est pas simple. Les points de grammaire qui se ressemblent tous et qu’on entend jamais nulle part sont vraiment pas simples non plus.

Third point, it’s as intense as usual. At the itnermediary level we’re learning 8 kanji a day, some are already know but 8 a day when you already have trouble remembering the 600+ you’re already supposed to be able to read and write is not easy at all. The grammar is full of things that look like each other and that you never hear isn’t easy either.

Quatrième point, en fait je sais pas trop quoi dire pour le quatrième point si ce n’est le fait que j’ai carrément progressé en un an et que je compte continuer sur cette voie ? Il se trouve que pour le moment j’ai réussi tous mes tests et que j’ai toujours réussi à passer dans la classe supérieure (cette fois, plus ou moins miraculeusement). Rendez vous en avril pour de nouvelles aventures ! Cette fois, l’objectif n’est plus de parler japonais mais d’entrer à l’université (ou pas). Yeah !

Fourth and last point, I don’t really know what to say for this aside from the fact I really got a lot better in a year and that I’m determined to keep it up. I happen to always have passed all my tests and always managed to get to the upper class. So all that’s left to say is: see you next April for new adventures! This time, the objective isn’t to speak Japanese but to get into a university (or not). Yeah!

kamakura bamboo temple

 

Advertisements

2 thoughts on “1 year in a Japanese language school in Japan

  1. Je viens de passer quelques jours à lire ton blog. Le Japon, c’est un (très vieux) rêve pour moi et j’aime suivre les blogs de ceux et celles qui y sont allés ou qui y vivent. C’est passionnant ! J’ai également adoré ton passage en Nouvelle-Calédonie car j’y ai vécu près de deux ans. Je compte bien y retourner un jour (après un séjour au Japon). Bonne continuation et bonne chance pour la poursuite de tes études.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s